Front-end et back-end : les différences

Par Myriam
Publié le 23/02/2021

Développeur front-end et développeur back-end : quelles sont les différences ?

 

Nous te l’accordons. Ce n’est pas toujours facile d’y voir clair quand on veut devenir développeur web. Au début, tu penses que le métier de développeur web englobe toutes les technos.

Puis, tu entends parler de « front-end », « back-end » et même de « full stack » !

C’est là que tu découvres qu’il y a plusieurs métiers : le développeur front-end, le développeur back-end et même le développeur full stack.

Au mieux, tu sais vaguement que le front-end c’est la partie visible d’un site et que le back-end est la partie invisible. Et c’est déjà un bon point !

 

Si tu veux être incollable sur les différences du front-end et du back-end, cet article est fait pour toi !

 

1 – Le développeur front-end

 

La partie front-end c’est la partie que l’on voit sur nos écrans d’ordinateur, de tablettes ou de smartphones. Concrètement, ce sont tous les éléments qui constituent la partie « client » d’un site ou d’une application web.

 

Développeur front-end

 

 Qui se cache derrière « le client » ? 

 

Ici, le client n’est pas une personne physique. Il s’agit du navigateur web qui va afficher les éléments que le développeur front-end lui aura transmis. Il existe de nombreux types de clients : mail (les applications desktop, Outlook, etc.) FTP (Filezilla), Web (Google Chrome, Firefox, Safari).

 

Quelles données le front-end transmet-il au navigateur web ?

Le développeur front-end va créer des éléments via des langages web. Ce sont les fameux HTML, CSS et JavaScript. Ces langages vont être interprétés par ton navigateur pour afficher un résultat « visuel ». Les formulaires de contacts, le menu déroulant, les polices, les couleurs, les vidéos, etc.

 

Le navigateur web lit ces données depuis un serveur et les traite :

  • Il lit le code HTML pour construire la page et le DOM
  • Il stylise les éléments sur la page en lisant le code CSS
  • Il affiche les éléments comme les images, les vidéos et lis les fichiers audios
  • Il exécute le code JavaScript (s’il en reçoit). Le JS est un langage de programmation qui permet d’effectuer des traitements de données, des animations. C’est le scroll ou le mouvement de souris par exemple.

 

Nous espérons ne pas t’avoir perdu.e ?

 

Deux points à retenir :

  • En résumé, le développeur front-end doit maîtriser tous ces aspects pour concevoir des sites ou des applications mobiles. Il utilise le HTML, le CSS et le JavaScript (JS).

Ce sont les 3 langages que tu vas apprendre durant les deux premiers mois de la formation Développeur Web.

 

  • Si le travail du développeur front-end est visuel, il est aussi fonctionnel. Il peut développer des fonctionnalités en JavaScript (JS) et souvent à l’aide de librairies comme JQuery ou de frameworks comme React, Vue ou Angular.

  

Quelles qualités dois-je avoir pour devenir un bon développeur front-end ?

 

Puisque le front-end s’occupe de transmettre les éléments visuels et fonctionnels au navigateur web, tu dois faire preuve d’empathie. Il faut que tu aies une certaine aisance à te mettre à la place de l’utilisateur, à anticiper ses attentes. Tu te dois d’être créatif et sensible au design. Logique, non ?

 

2– Le développeur back-end

 

Tu t’en doutes, la partie back-end c’est l’ensemble des éléments constituant la partie serveur ou « invisible » d’un site ou d’une application web. Tu ne la vois pas quand tu surfes sur le web, mais elle est très importante. Sans elle, pas de site !

L’objectif du développeur back-end est le traitement des données et demandes lors des échanges avec le client (le navigateur web, tu te rappelles ?)

Développeur back-end

 

C’est quoi la partie invisible ?

 

On y retrouve plusieurs éléments distincts :

  • Le code (l’application en elle-même qui gère la logique)
  • Les données statiques (qui seront plus tard envoyées au client)
  • La base de données
  • Le stockage

 

Quelles sont les tâches du développeur back-end ?

 

Le développeur back-end gère :

  • La gestion des comptes utilisateurs et des sessions (inscription, connexion)
  • Le stockage et le traitement de données. Par exemple, sur un réseau social, toutes les fonctions de liker ou commenter, créer un post, etc.
  • La recherche et la restitution de données. Si l’on garde l’exemple du réseau social, c’est la fonction de lister ses abonnés ou d’afficher la page d’un followeur.
  • Les opérations particulières comme le paiement en ligne
  • Le service de fichiers (images, vidéos, etc.)
  • Pour mener à bien toutes ces opérations de traitement de données, le langage PHP est l’un des plus utilisés. Tu as peut-être aussi déjà entendu parler de Node.js, qui permet de faire du JavaScript côté serveur. Mais le PHP reste le plus connu et le plus demandé par les recruteurs.

 

Ça tombe bien ! Pour booster ton employabilité, nous avons choisi de t’apprendre le PHP les deux derniers mois de ta formation Développeur web.

 

  • Pour sécuriser le code, rendre l’utilisation du PHP plus simple et plus rapide, le développeur back-end a recours au Framework. Au Bocal, tu utiliseras Laravel.

 

Quelles qualités dois-je avoir pour devenir un bon développeur back-end ?

Sans surprise ! La rigueur est la première des qualités que tu dois avoir si tu veux être un développeur back-end ! Tu dois être aussi bien organisé tant pour le développement de solutions que la conception de base de données. Il faut que tu aimes la logique car tu devras faire face à des problématiques d’optimisation pour que ton code traite au mieux (et au plus vite) les demandes.

 

3- Le développeur full stack : un mix des deux !

 

Tu l’as compris ! Le développeur front-end et le développeur back-end sont complémentaires.

Pour mener un projet de site ou d’application mobile, les compétences techniques front et back sont indispensables.

Et si, au lieu d’être l’un ou l’autre, tu pouvais être les deux ?

Tu serais un profil 2 en 1 : le fameux développeur full stack. C’est toi qui maîtriserais le projet de création d’un site et tous les langages nécessaires à son développement.

 

Le développeur full stack est très recherché par les recruteurs notamment les start-up car il peut conduire un projet web de A à Z. Pour trouver le job de tes rêves en développement web, tu l’as compris tu devras être un as en front-end et back-end.

 

En suivant l’une de nos deux formations : Développeur Web ou Développeur FullStack JS., tu apprendras aussi bien le front-end que le back-end.

 

Idéal non, pour devenir un développeur web prisé des recruteurs ?

 

Nous espérons que le développement front-end et back-end te paraissent moins abstrait ! Si tu as besoin de pratiquer pour mieux cerner les subtilités, tu peux nous contacter : on a la solution qu’il te faut !