Par Fanny
Publié le 05/01/2023

Philippe est originaire de Marseille. Après avoir participé à notre formation développeur web, il nous raconte son parcours, sa formation et ses objectifs futurs.

 

Bonjour Philippe, peux-tu te présenter ? 

Bonjour, je m'appelle Philippe Serra Martins j'ai 40 ans, je suis né à Marseille et, je suis aujourd'hui développeur Web. J'ai créé en novembre ma propre structure d’auto entrepreneur afin de créer des sites Internet pour les entreprises et les particuliers.

 

Comment en es-tu venu à faire du développement web ?

J'en suis venu à faire du développement Web après plusieurs étapes.

J'ai fait du commerce pendant 17 ans, j’ai été à des postes de direction tel que directeur de magasin pour des grosses structures de plus de 100 salariés.

J'ai aussi été mon propre patron pour une entreprise de grande distribution, GIFI, pour ne pas la nommer, et à la fin de cette expérience, j'ai décidé de devenir agent immobilier. Mais n'étant pas satisfait de cette voie, j'ai décidé d'arrêter et de réfléchir à ce qui me conviendrait le mieux selon mes envies, mes goûts et rythme de vie auquel j’aspirais.

À partir de là s’en est suivi un long processus ou je me suis renseigné sur beaucoup de métiers en me demandant ce que j'aimais dans la vie, car je pense que si l’on va au travail en aimant ce que l'on fait cela devient plus facile. Je pense qu'on est tous d'accord là-dessus.

Pour autant il me fallait choisir un travail qui était aussi en demande forte, un métier que je puisse exercer longtemps, voir toute ma vie. C'est à ce moment-là que j'ai découvert le métier de développeur Web. J'ai toujours été intéressé par ce qui était digital, le domaine de la technologie, et des innovations.

De là j'ai commenceé toute une recherche sur les écoles, les contenus pédagogiques, les différents emplois disponible sur le marché. De tout cela s'est dégagé deux choses; c'est ma volonté de devenir développeur Web et quelle école je vais choisir afin de me préparer au mieux à ce métier.

C'est donc avec le Bocal Academy que j'ai décidé de m'engager afin de devenir ce que je suis aujourd'hui, un développeur Web.

 

Qu’a tu fais à l’issue de ta formation ? Qu’en as-tu retenu ?

La fin de la formation n’est évidemment, que le début d’un long voyage. 

Cette formation très professionnelle, nous donne tous le bagage nécessaire afin de pouvoir prospecter les entreprises pour trouver un emploi.

Comme le disait certains intervenants, on n'a jamais fini d'être développeur Web, ou on ne l' est jamais complètement et on ne le sera jamais. 

Les technologies sont tellement évolutive et vont tellement vite que l'on a toujours besoin d'être à la pointe et de toujours être en veille de ce qui arrive sur le marché. J’ai donc continué à m’entraîner, à développer de nombreux projets avec des camarades de promotion, qui sont encore à mes côtés pour certains. Je pense à Nicolas et Cyril, qui se reconnaitront.

Ce que je peux retenir de la formation, c'est que effectivement il faut travailler très dur, ne jamais baisser les bras, alors que nous passons de nombreuses fois par des phases de doute, mais il ne faut jamais s'arrêter et toujours continuer.

C'est avec ses conclusions que j'ai décidé de créer ma propre structure d'auto entrepreneur de création de site Web.

Je l'ai appelé Thinkbox digital.

Je voulais créer une structure non seulement de développement web, mais aussi un espace de créations, où les clients pourraient venir et partager le site qu’ils désirent, le site qui les mettra en lumière. Et je peux vous confier aujourd'hui qu'au moment où j'ai créé cela, je ne me doutais absolument pas de toutes les difficultés et de la masse de travail qui allait s’abattre sur moi.

En effet, en prenant cette voie, je n'étais pas que développeur Web, mais j'ai dû apprendre une multitude de métiers comme : graphiste, community manager, consultant SEO, référencement naturel, directeur marketing.

Chose à laquelle, vous vous en doutez, je n'étais pas du tout préparé, mais qui paradoxalement a été une source d'inspiration, de progrès et de déplacement dont je ne me doutais pas. Et aujourd'hui, grâce à tous ces efforts Thinkbox Digital vous permet de créer des sites Web, d’en assurer la maintenance, de le référencer sur Google, et de manière plus récente, nous avons même développé une option vous permettant de migrer de Google Universal Analytics vers Google GA4.  

Je suis donc allé plus loin que mon métier de développeur Web. Ce qui devait être une solution intermédiaire est devenu un rythme est une étape de vie très importante, épanouissante, qui a permis à ma curiosité et mon intérêt pour le digital, de développer un bon nombre de compétences importantes pour le fonctionnement de ma petite start-up.

 

 

 

Comment vois-tu ton avenir pour ton entreprise ?

Pour le moment je donne toutes mes forces pour son essor, pour la faire connaître, pour lui donner de l'élan et qu'elle puisse prospérer dans les mois et années qui viennent. 

Je souhaite dans mon entreprise essayer d'attirer l'essentiel des jeunes développeurs qui n'arrivent pas à trouver d'entreprises et de projets à développer.

Je ne leur promet pas forcément un poste, mais en tout cas je leur promet que si le travail et les projets arrivent dans notre entreprise, ils se verront confier des projets de développement, afin de leur donner de l'expérience et du poids; ce qui pourra peut-être favoriser leur future embauche. 

Ce que je souhaite effectivement pour mon entreprise, c'est de fédérer les énergies, créer une synergie de développeurs, faire en sorte qu’un développeur sorti d'une école ne soit pas tout seul chez lui à affronter les difficultés, mais plutôt créer un environnement où chacun pourra discuter confier ses difficultés et ses succès et peut-être même donner des opportunités à certains et d'amener le plus possible tous ces nouveaux entrants vers leur nouveau métier.

 

Quel conseil donnerais-tu à un futur apprenant en formation ?

Les conseils que je donnerai à tout nouvel entrant dans des formations tel que le Bocal Academy; c’est d’être sûre que ce métier lui correspond. 

C'est un métier très intéressant mais qui demande de fournir un effort régulier et constant. Il faut que les nouveaux apprenant, sache que le code est quelque chose de complexe, qu'il faut l’appréhender et que peut-être avant d'entrer en formation, il faut se tester, en découvrir un maximum pour être sure que ce n'est pas quelque chose qui va pouvoir vous décourager, et vous mettre un frein, une fois la formation commencé.

C'est un métier très grisant, très satisfaisant et passionnant. 

C'est un métier qui va vous faire vous dépasser , être créatif, développer de nouvelles compétences, travailler dans des domaines dont vous n'aviez pas idée avant, car c'est un avantage aujourd’hui, n'importe qui peut-être un de vos clients et vous pouvez travailler dans n'importe quel domaine.

 

Un dernier mot ?

Un dernier mot et bien je dirai que je remercie le Bocal Academy pour sa formation et pour son suivi dans l'après formation. Je dois dire qu'ils sont toujours là pour prendre des nouvelles et orienter, voir aider dans certaines tâches, disposition, et nous mettre toujours en valeur vis-à-vis des entreprises avec qui ils sont en contact. 

Et pour finir, je dirais surtout aux futurs étudiants de ne pas lâcher, d'avoir le courage d'aller au bout, car c'est un beau métier, qui est certes exigeant, mais qui fournit une grande satisfaction et qui surtout vous permet d'avoir un confort de vie et la liberté que vous aurez de gérer votre temps de travail.

Donc ne lâchez rien, aller au bout des choses, ce métier là, vous récompensera comme il se doit.

Informations sur les cookies
Résumé de la politique de confidentialité

Ce site utilise des cookies afin que nous puissions vous fournir la meilleure expérience utilisateur possible. Les informations sur les cookies sont stockées dans votre navigateur et remplissent des fonctions telles que vous reconnaître lorsque vous revenez sur notre site Web et aider notre équipe à comprendre les sections du site que vous trouvez les plus intéressantes et utiles.

Cookies tiers