Par Arthur
Publié le 27/05/2022

Objectif alternance : se préparer à l’entretien de motivation, mode d’emploi

C’est le dernier article de cette série consacrée à la recherche d’alternance en développement web. Aujourd’hui, focus sur l’entretien de motivation. Si tu es arrivé.e jusque-là, félicitations tu as réussi à te démarquer ! Tu n’as plus qu’à briller lors de ton entretien ! Seulement voilà, il n’est pas toujours évident de l’aborder avec sérénité, surtout si tu es de nature stressé.e. Qu’est-ce qu’il faut faire pour se préparer ? Comment anticiper les tests techniques ? Comment ne pas être paralysé.e par le syndrome de l’imposteur ?On te donne notre mode d’emploi pour se préparer à l’entretien de motivation.

1. Se documenter sur l’entreprise et le poste

Cela paraît basique dit comme ça mais, beaucoup de candidats négligent cette étape qui est pourtant essentielle à la préparation. Connais-tu bien la boîte et sa culture d’entreprise ? As-tu bien cerné ce que le poste demande ? As-tu effectué des recherches sur la personne qui va te recevoir ? Vérifie ces informations sur les réseaux sociaux de l’entreprise, imprègne-toi de son identité. Ce travail te sera utile au moment de l’entretien : tu dialogueras avec aisance car tu sais de quoi tu parles. Tu pourras même placer une référence à l’actualité de la boîte ou au parcours de ton interlocuteur. Cela fait toujours son petit effet !

2. Booster sa confiance en soi avant l’entretien

Tu es fréquemment touché.e par le syndrome de l’imposteur ? Il n’est pas question que ce parasite te fasse perdre tes moyens lors de l’entretien. Pour te redonner confiance en toi, je t’invite à lister tous tes points forts techniques mais aussi personnels. Cet exercice te sera utile pour te vendre et valoriser ton profil à chaque question. Tu n’as pas beaucoup d’expériences ? Sois fier.e de la personne que tu es et ne te sous-estime pas ! Tu as le droit de dire « regardez en quelques mois tout ce que j’ai appris, imaginez ce que je pourrais faire dans les prochains mois si vous me donnez ma chance ». Assume ton profil de junior. Si tu es (comme beaucoup) touché.e par ce satané syndrome, je t’invite à le dompter en lisant notre dossier.

3. Travailler son pitch

Il est possible que le recruteur te laisse débuter la conversation. Surtout, si tu es à l’initiative de la rencontre et que c’est une candidature spontanée. Cela peut être impressionnant, surtout si tu es pris.e de court… Encore une fois, anticipe en te préparant. Écris un pitch de 2 minutes pas plus et choisis des mots simples mais impactant. Rajoute un élément de storytelling qui fera mouche. Par exemple, raconte comment tu t’es reconverti.e dans le développement web, ton déclic, etc. Pour la forme, ne parle pas trop vite, articule, regarde ton interlocuteur dans les yeux en marquant des courtes pauses. Cela donnera plus de poids à ton discours. Pour t’entraîner, tu peux te filmer en train de faire ton pitch chez toi et corriger ce qui ne te semble pas bon. Pour en savoir plus, je t’invite à consulter les vidéos insta de Stanislas Gruau, cofondateur de Explora Project qui s’est fait remarquer pour son pitch dans l’émission « Qui veut être mon associé ? ».

4. Anticiper les tests techniques

Dans le développement web, il y a une étape de recrutement incontournable : les tests techniques. Ils sont souvent utilisés pour se faire un avis sur ton niveau et tes compétences dans les technos demandées. Soit ils se font sur place directement après l’entretien, soit depuis chez toi dans un délai de quelques jours. Quoiqu’il en soit, tu dois t’y attendre. Tu ne sais pas comment les préparer ? Pas de panique, une fois admis.e nous te proposons des ateliers d’accompagnement pour faire de ces futurs test, une réussite !

5. Le cas de l’entretien en visio

Peut-être que ton entretien aura lieu en visio, depuis chez toi. Là encore, même si c’est moins intimidant, il faut t’y préparer. Anticipe les éventuels problèmes techniques qui font perdre du temps et qui stressent inutilement. Pour cela, il faut :

  • T’assurer que ta caméra et ton micro fonctionnent correctement, en faisant un test avec un proche ;
  • Vérifier que tu as le bon lien de connexion ;
  • Prévoir un fond neutre (oublie les photos de vacances ou de ton bébé qui apparaissent derrière toi) ;
  • Régler l’angle de la caméra pour que tu ne sois pas filmé.e d’en bas (effet double menton garanti !) ;
  • T’assurer que tu seras dans une pièce calme et lumineuse.

Avec ces conseils, tu vas être serein et au top pour ton entretien de motivation. N’oublie pas d’envoyer un mail de remerciements dans les heures qui suivent la rencontre. Ainsi, tu te distingueras des autres candidats et tu te rappelleras au bon souvenir de ton employeur.

Tu es prêt.e pour trouver une alternance en développement web. Tu veux un conseil personnalisé sur ton CV ou ta lettre de motivation ? Nous t'accompagnerons lors de ta cadnidature au Bocal Academy!

Mais avant, si tu n’as pas encore optimisé ton profil LinkedIn, découvre notre guide pour savoir comment faire !

Informations sur les cookies
Résumé de la politique de confidentialité

Ce site utilise des cookies afin que nous puissions vous fournir la meilleure expérience utilisateur possible. Les informations sur les cookies sont stockées dans votre navigateur et remplissent des fonctions telles que vous reconnaître lorsque vous revenez sur notre site Web et aider notre équipe à comprendre les sections du site que vous trouvez les plus intéressantes et utiles.

Cookies tiers